FANDOM


Robert Greenwood est un psychopathe, tueur en série de femmes, et cannibale. Il sévira à Gotham qu'il terrorisera avec ses meurtres atroces, mais il sera arrêté et envoyé à Arkham. Il sera ensuite sorti avec d'autres détenus, sur ordre de Théo Galavan, afin de former un groupe de psychopathes tueurs, nommés les Maniax.

Biographie Modifier

Greenwood a sévi à Gotham, en tant que tueur en série, il a tué douze femmes, avant de se livrer à des actes de cannibalisme sur leurs corps.

Évasion d'Arkham Modifier

Tabitha Galavan le fait sortir avec Jerome Valeska, Barbara Kean et plusieurs assassins fous, pour le ramener chez Théo Galavan. Ce dernier veut créer une bande de tueurs fous, qui seraient en mesure de terroriser Gotham. Il participe, avec Valeska, Arnold Dobkins, et Aaron Helzinger, à l'enlèvement de plusieurs ouvriers sur le chantier naval Yellen. Les ouvriers sont jetés du toit de la Gotham Gazette, après que les Maniax leur ont peint des lettres sur leurs corps, représentant le nom de leur bande. Il entre en rivalité avec Jerome pour le contrôle des Maniax, mais après une partie de roulette russe, Jerome Valeska devient le chef de la bande. Ils attaquent ensuite un bus de lycéens, pour les asperger de carburant afin de les brûler vifs, mais la police intervient et Greenwood et ses complices partent avec leur véhicule, un camion volé. Arnold Dobkins, un membre des Maniax est tué par Tabitha Galavan, afin de ne pas laisser de témoins.

Robert Greenwood se déguise ensuite en policier avec Jerome Valeska, pour attaquer le commissariat de Gotham. Il blesse Edward Nygma en tentant de tuer Kringle. Il se dirige ensuite vers la morgue, ou il trouve le cadavre de Dobkins, cela le fait rire, et il ne voit pas Leslie Thompkins, qui s'est cachée. Greenwood abat ensuite un policier, et il prend une caméra pour rejoindre Valeska qui a capturé Sarah Essen. Greenwood filme Essen avec Jerome, afin que la ville entière voit cela. Essen réplique à Valeska qu'il sera bientôt mort, et que le monde continuera à tourner sans lui. Mais Jerome lui dit qu'ils se répandront dans la ville tel un virus, et Greenwood dit qu'il n'y a rien de plus contagieux que le rire, Jerome l'abat pour lui avoir volé sa réplique, avant de blesser Essen à mort, et de se filmer pour effrayer la ville. Ensuite Jerome s'enfuit.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .